Les Orgues de Sainte Thérèse

Accueil du site > 05. Les organistes

Mélissa Oskwarek




Mélissa Oskwarek commence ses études musicales par l’étude du piano. Puis elle découvre l’orgue et reçoit l’enseignement de Jean-Philippe Mesnier au Conservatoire d’Auxerre. Elle obtient le DEM (diplôme d’études musicales) de formation musicale mention TB en 2008 et celui d’orgue mention TB en 2010. Elle se perfectionne ensuite dans la classe d’Éric Lebrun au conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés et obtient un premier prix de perfectionnement mention TB en 2012. Depuis septembre 2012, elle étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon auprès de François Espinasse et de Liesbeth Schlumberger et a obtenu la licence de musique et musicologie à la Sorbonne en 2013. Mélissa Oskwarek a été titulaire pendant un an à la chapelle Notre Dame du Saint Sacrement à Paris et a donné des récitals à Fontainebleau, à la prieurale de Cunault, à la cathédrale de Chartres (soirées estivales), à Saint Bonaventure à Lyon (festival orgue en jeu), au CNSM de Lyon, à Saint-Maur (Notre-Dame du Rosaire), à Villeneuve-sur-Yonne, au temple Lanterne (Lyon), à Charbonnières-les-Bains, ou encore Tain l’hermitage et Clamecy. Elle a également joué avec L’ONL lors d’un ciné concert dirigé par Carl Davis. En 2015, elle est finaliste au concours international d’orgue "Grand Prix d’orgue Jean-Louis Florentz" et obtient son DNSMP (diplôme national supérieur de musicien professionnel) ou licence d’orgue au CNSM de Lyon. Par ailleurs, elle a enseigné au stage d’orgue d’Annecy et suis depuis septembre le master de musicologie à l’Université Lyon 2, ainsi que le master d’orgue au Conservatoire. Elle est lauréate (prix Jean-Sébastien BACH) du Concours International D’Orgue de Biarritz.

Georges Aloy



Georges ALOY

a formé de nombreux étudiants aux techniques de l’écriture musicale dans le cadre de sa fonction de professeur d’harmonie et de contrepoint au Conservatoire de Lyon. Parallèlement, il a été longtemps organiste, dont 13 ans titulaire de la Basilique de Fourvière ; durant cette période il a fourni un important travail d’écriture : harmonisations pour chœurs, nombreux accompagnements, préludes et arrangements pour orgue, dont un certain nombre ont été publiés aux Editions Marc Reift. C’est à Fourvière qu’à été créé son Magnificat pour solistes, chœur mixte, orchestre à cordes, trompette et orgue. Les concerts qu’il donne, soit seul, soit avec des solistes sont toujours appréciés. Portant à sa ville natale un grand attachement, il a écrit une cinquantaine de chansons ou mélodies, pour voix et orchestre, sur des textes d’auteurs divers, d’esprit et de style d’une grande variété ; par ailleurs, il a compilé, arrangé et orchestré un grand nombre de chansons écrites sur Lyon, du XVIIe siècle à nos jours. L’ensemble est regroupé sous la dénomination : « Lyon en chansons ». Dans un langage musical plus élaboré - plus personnel - il a mis en musique, pour chant et piano, les 48 poèmes du recueil des « Regards obliques sur la ville » que le poète Jean Vuaillat a consacrés à la ville de Lyon.






Vous désirez jouer à Sainte Thérèse ?

Contactez-nous !

La titulaire, Mélissa Oskwarek donne des cours d’orgue hebdomadaires sur l’orgue Dunand (3 claviers), et gère l’utilisation de l’instrument.

Cliquez ici !

 

A noter

Pensez à laisser votre adresse courriel sur ce site pour recevoir des informations directement dans votre boite aux lettres.

 

A visiter :


 
Site réalisé avec SPIPW3C XHTML ValidCSS Valid